Saint Joseph, un saint modeste…

  • -

Saint Joseph, un saint modeste…

Le 19 mars, c’était la Fête de St Joseph

On a tendance à oublier l’époux de Marie. Sa vie fut si humble. Et Pourtant !  quel ne fut pas son rôle. Protecteur de Marie et de son Fils, il émigra d’Egypte,  il nourrit Jésus, il lui donne un métier

Par le passé, dans notre histoire française, on a donné son nom à des tas de paroisses, d’instituts, d’associations, d’écoles, …

Saint Joseph, vrai homme et vrai père

« Il n’est pas le père biologique de Jésus dont Dieu seul est le Père, et pourtant il va exercer une paternité pleine et entière. Être père, c’est avant tout être serviteur de la vie et de la croissance ». C’est ainsi que Benoît XVI évoque saint Joseph, en 2009.

Joseph est celui qui enracine Jésus dans une lignée humaine, celle du Roi David. Il lui ouvre ainsi une famille et lui donne des racines. Joseph est un éducateur. Il donne à son fils un cadre pour grandir et développer ses talents. Il lui apprend son métier, celui de charpentier et de bâtisseur. Cependant, il sait aussi lui laisser une liberté d’action, une liberté nécessaire à son développement. Ainsi, il assume avec Marie l’inquiétude lors de la disparition de Jésus au Temple.
Joseph est un homme juste et pragmatique. Il ne se laisse pas piéger par les conventions sociales, lorsqu’il apprend que Marie est enceinte. Reconnu pour sa sagesse, Joseph écoute la volonté divine et lui obéit humblement. C’est encore lui qui assure la protection des âmes dont il a la charge, en se montrant capable de prendre les bonnes décisions au bon moment.

Dévouement, sacrifice, Joseph est un homme humble dont les Écritures ne parlent pas beaucoup. Il s’efface pour laisser grandir son fils, dont le destin lui échappe ; cependant la récompense de l’homme est d’avoir été le « gardien » du Fils de Dieu.

Saint Joseph, un modèle pour notre quotidien

Le 19 Mars 2016, le pape François signe l’exhortation apostolique sur la famille, un signal fort pour nous inviter à prendre saint Joseph comme exemple au cœur de nos vies familiales. François voit en saint Joseph, un « gardien » bienveillant.
« En lui, chers amis, nous voyons comment nous répondons à la vocation de Dieu, avec disponibilité, avec promptitude, mais nous voyons aussi quel est le centre de la vocation chrétienne : le Christ ! Nous gardons le Christ dans notre vie, pour garder les autres, pour garder la création ! ».

( suivant Radio Notre Dame)


Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Yepp! Si vous voulez nous contacter