Décès du Père Maurice BRETAUDEAU

  • -

Décès du Père Maurice BRETAUDEAU

En ce dimanche soir de la fête du Christ-Roi, lePère BRETAUDEAU a rejoint la Maison du Père au terme d’une longue vie entièrement tournée vers les plus petits, les plus démunis de ses frères. 
« Ce que vous avez fait au plus petit des miens, c’est à moi que vous l’avez fait » Matthieu 25, 40
 
Le Père BRETAUDEAU laisse un souvenir encore bien vivant dans nos paroisses et en particulier à Curzon et à La Tranche où il a œuvré au sein du Logis la Pacifique.

« Notre diocèse ne reconnait pas assez ces jeunes dont personne ne veut. »

Cette interrogation constante du Père Maurice BRETAUDEAU résume le sens de son action durant son ministère et sa vie.

                Que ce soit auprès des jeunes en difficulté sociale, des handicapés, de leurs parents, des salariés et éducateurs des établissements, des bénévoles associés,l’aumônier du Secours Catholique, de la Roche/Yon a marqué ce demi-siècle de son empreinte.

                Dès 1963, assurant le secrétariat de l’OAV (œuvre de l’Adoption de Vendée),Maurice BRETAUDEAU est le principal interlocuteur de la DASS. Avec la création d’une section pour adolescents sortis des orphelinats de CURZON et du SABLEAU, il ouvrait les LAURIERS, puis l’AIZI pour les filles à la Roche/Yon. L’OAV deviendra « Vendée-Amitié » en 1972 organisant de nombreux camps de jeunes dans les Pyrénées.

Suite page 2

Pages: 1 2 3

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Yepp! Si vous voulez nous contacter