Baptiser des bébés ! Ils ne comprennent rien !…

  • -

Baptiser des bébés ! Ils ne comprennent rien !…

Ils ne comprennent rien, on leur impose quelque chose que, peut-être, ils n’auraient pas choisi… Et pourtant, depuis des siècles, on les baptise. Le baptême des bébés souligne le don gratuit de Dieu qui leur est fait – qui n’attend d’ailleurs ni le nombre des années, ni un certain niveau d’intelligence pour s’épanouir.

L’argument le plus avancé, pour refuser le baptême d’un bébé, est peut-être celui du choix : « Je ne baptise pas mon enfant, ainsi il pourra choisir quand il sera plus grand. » Encore faut-il que l’enfant, devenu « grand », puisse choisir « en connaissance de cause » (peut-on vraiment choisir ce qu’on ne connaît pas ?) : qu’on lui ait parlé suffisamment de Dieu pour qu’il n’ait pas de fausses images de lui et qu’il souhaite devenir son enfant.

Bien qu’il n’y ait pas d’âge pour entrer dans l’Église et devenir chrétien, l’Église Catholique a depuis longtemps la tradition de baptiser les enfants dès les premières semaines après la naissance. Il ne faut pas oublier que c’est le rôle du sacrement de la Confirmation qui est de confirmer, à un âge plus avancé, de façon personnelle, la Foi de l’enfant qui a été baptisé par ses parents. On remarquera que souvent, ces chrétiens qui protestent contre le baptême des enfants n’offrent pas le sacrement de la Confirmation et ont tendance à nier la réalité salvifique du baptême.

Le baptême n’est pas quelque chose que l’on fait et qui est ensuite terminé. Cela n’est pas le cas car il est plutôt un point de départ dans la vie du Christ et de l’Église. Il n’est donc jamais trop tôt pour commencer et ils auront ensuite toutes leurs vies pour l’approfondir.

Lors de la profession de foi, il revêt symboliquement le vêtement blanc de son baptême en mettant une aube et confesse publiquement et personnellement sa foi. Il reçoit à nouveau un cierge allumé, signe que le Christ est depuis sa naissance la lumière de sa vie et qu’il doit être à son tour lumière du monde. La confirmation est également ce jour où le Saint-Esprit vient confirmer le jeune dans la foi, lui donner la force d’en vivre et d’en témoigner autour de lui.


Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Yepp! Si vous voulez nous contacter