Le Catéchuménat

Fotolia_1828396_S

Les sacrements de l’initiation chrétienne pour les adultes

Il n’y a pas d’âge !

Image2La coutume veut que les sacrements de l’initiation chrétienne soient reçus dès l’enfance et l’adolescence. Cependant il est possible, et de plus en plus fréquent, de se préparer à ces sacrements à tout âge

Qu’est-ce qui motive une telle demande ?

Notre histoire est personnelle, chaque démarche est unique. Il est parfois difficile de mettre des mots sur l’évènement qui a provoqué le « déclic » ! Cela peut être à l’occasion de son mariage, le témoignage d’amis sur leur propre foi, la catéchèse de ses enfants à l’école, un questionnement sur le sens de notre vie où encore à l’occasion d’un deuil, d’une maladie…

Je me pose la question du baptême ou de la confirmation, que dois-je faire ?

La première chose à faire, c’est d’en parler. Commencer une démarche ne veut pas dire qu’on doit la suivre jusqu’au bout.

Les sacrements doivent être vécus librement et surtout à notre rythme, c’est la raison pour laquelle nous proposons un temps minimum de préparation d’environ 18 mois. Cependant pour faire droit au cheminement de chacun, cette préparation peut se dérouler sur plusieurs années, et est ponctuée de différentes étapes.

Une équipe de préparation se tient à la disposition de tous ceux qui se pose la question de recevoir un sacrement à l’âge adulte. Il suffit pour cela de prendre rendez-vous au presbytère de Moutiers auprès du Père Olivier Bléneau.

Presbytère de Moutiers-les-Mauxfaits,  31, rue Raymond Poincaré 85540 Moutiers-les-Mauxfaits

L’équipe de préparation

Une équipe paroissiale est en charge de l’animation de la préparation aux baptême et à la confirmation des adultes. Cette préparation se situe à deux niveaux. D’abord des rencontres en groupe avec tous les adultes qui demandent un sacrement, ils sont chargés de transmettre les éléments essentiels qui font de nous des chrétiens. Ces temps de catéchèse abordent des thèmes comme : lire la Bible, vivre la liturgie, qu’est-ce que l’Eglise, la profession de foi des chrétiens, l’art de vivre chrétien…

Une autre partie de préparation se vit personnellement avec un membre de la communauté paroissiale, Ce dernier est le trait d’union entre le catéchumène et la communauté. Celui ou celle qui est chargé d’accompagner individuellement les catéchumènes Il l’aidera à porter un regard de foi sur le chemin déjà parcouru. Il n’a pas à apporter un savoir mais doit être un guide dans la foi pour encourager, aider au discernement et soutenir le catéchumène dans sa démarche.

Les étapes du catéchuménat

L’Entrée en catéchuménat

C’est une célébration par laquelle le candidat au Baptême est accueilli dans la communauté des chrétiens. Il est marqué du « signe de la croix », et il reçoit le livre des Evangiles Dès l’entrée en catéchuménat, le candidat au Baptême devient membre de l’Eglise. Même sans être encore baptisé, il aurait droit, par exemple, à un mariage à l’Eglise ou à des funérailles religieuses.

L’Appel décisif

C’est l’Evêque, au début du temps de Carême, qui appelle solennellement tous les catéchumènes de son diocèse qui y sont prêts, à recevoir le Baptême au cours de la prochaine vigile pascale. Chacun signe de sa main les registres de l’Eglise.

Les scrutins

A partir de l’appel décisif, au cours de la Messe, des célébrations vont marquer l’ultime cheminement des catéchumènes vers leur Baptême : le « Je crois en Dieu » et le « Notre Père » leur seront transmis par la communauté rassemblée, et les célébrations des « scrutins » vont leur donner la force de toujours lutter contre le mal, notamment par l’onction avec « l’huile des catéchumènes ».

Le Baptême

C’est dans la grande nuit de Pâques, la nuit où tout l’Eglise chante sa joie de la Résurrection du Christ, que se déroule la célébration du Baptême, de la Confirmation et de l’Eucharistie des catéchumènes.


Yepp! Si vous voulez nous contacter