Jean Vanier, fondateur de l’Arche, est mort

  • -

Jean Vanier, fondateur de l’Arche, est mort

Décédé dans la nuit de lundi à mardi, le nonagénaire canadien avait consacré la plus grande partie de sa vie aux personnes présentant un handicap mental.

Fils d’un diplomate canadien qui deviendra plus tard Gouverneur général du Canada, Jean Vanier naît à Genève en 1928. Après une enfance passée entre la France et l’Angleterre, il s’engage dans les cadets de la Royal Navy en 1942, à l’âge de 13 ans. Ce fervent catholique passe huit années dans la marine britannique, puis la marine canadienne, qu’il quitte finalement en 1950 pour suivre des études de philosophie et de théologie à Paris. Il devient ensuite enseignant.

Fondateur de L’Arche et de Foi et Lumière

Mais très vite, Jean Vanier change de vie. Au cours de ses études, il a rencontré le père Thomas Philippe, aumônier d’une institution psychiatrique, et s’intéresse depuis de plus en plus à la question de l’accueil des personnes handicapées mentales. En 1964, il s’installe en banlieue parisienne avec deux adultes handicapés mentaux. C’est ainsi que naît le premier foyer de l’Arche, qui compte aujourd’hui 152 communautés dans 37 pays.

Jean Vanier ne s’arrête pas là et crée en 1971, avec Hélène Mathieu, les communautés Foi et Lumière – aujourd’hui au nombre de 1420 dans 86 pays. Ces communautés réunissent, au moins une fois par mois, des adolescents ou adultes ayant un handicap mental, ainsi que leurs familles et amis. Parallèlement, il écrit un certain nombre d’ouvrages, le premier étant publié en 1970 et le dernier en 2017.

Le Pape «prie» pour Jean Vanier et l’Arche

En 2015, Jean Vanier reçoit le prix Templeton, décerné à une personnalité ayant contribué de manière exceptionnelle à promouvoir la dimension spirituelle de la vie, s’inscrivant ainsi dans la lignée de Mère Teresa, Frère Roger de Taizé, Alexandre Solenitsyne ou encore Desmond Tutu. La même année, il est promu commandeur de la Légion d’honneur. Interviewé à cette occasion par Le Figaro, il déclare: «C’est super d’avoir Templeton, c’est super de recevoir la Légion d’honneur, c’est super d’avoir une page entière dans Le Figaro, mais tout cela, ce n’est pas pour m’honorer moi, c’est pour honorer les personnes avec un handicap».

Plusieurs personnalités ont réagi à l’annonce du décès de Jean Vanier. Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, a ainsi écrit sur Twitter: «Tristesse et immense reconnaissance pour son action et celle de la communauté [de l’Arche, NDLR]. Je garde le souvenir de son humanisme et de son action résolue pour donner toute leur place aux plus vulnérables au coeur de la cité». Alessandro Gisotti, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, a fait savoir sur le même réseau social que le Pape François avait été «informé» du décès de Jean Vanier, et que le Saint-Père «priait pour lui et pour toute la communauté de l’Arche».


Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Yepp! Si vous voulez nous contacter