La Première des Communions

  • -

La Première des Communions

On offre la possibilité aux enfants dès sept ans qui expérimentent la foi régulièrement au sein de leur famille, de recevoir l’eucharistie lorsque les parents estiment qu’ils sont prêts, quitte à ce qu’ils prennent ensuite aussi part à la grande fête paroissiale de la première communion. La difficulté vient du fait qu’on a parfois tellement exalté la célébration de la première communion qu’elle en devient comme un « sacrement en elle-même », à l’exemple des autres sacrements reçus une fois pour toutes, tels le baptême, la confirmation, le mariage et l’ordination sacerdotale. Or, son nom l’indique bien, il s’agit d’une « première communion », ce qui implique qu’il devrait y en avoir beaucoup d’autres ensuite. Le sacrement est l’eucharistie, et il est destiné à nourrir l’âme, le cœur et l’esprit comme les repas fournissent de la vigueur à notre être physique. Et nous ne mangeons pas qu’une fois !...

Extraits d’une HOMÉLIE DU PAPE JEAN-PAUL II (14 juin 1979)

… je veux vous laisser quelques pensées qui pourront vous servir pour maintenir votre foi toujours limpide, votre amour pour Jésus-Eucharistie toujours fervent, votre vie toujours innocente.

1. Jésus est présent parmi nous. Voilà la première pensée. Jésus est ressuscité, il est monté au ciel ; mais il a voulu rester avec nous et pour nous, en tous lieux de la terre. L’Eucharistie est vraiment une invention divine !

Jésus est présent dans les grandes villes et dans les petits pays, dans les églises de montagne et dans les lointaines paillotes d’Afrique et d’Asie, dans les hôpitaux et dans les prisons ; même dans les camps de concentration était présent Jésus-Eucharistie !

Chers enfants ! Recevez souvent Jésus ! Demeurez en lui ; laissez-vous transformer par lui !

Chers enfants ! Recevez souvent Jésus ! Demeurez en lui ; laissez-vous transformer par lui !

2. Jésus est votre plus grand ami. Voilà la deuxième pensée. Ne l’oubliez jamais ! Jésus veut être le plus intime de nos amis, notre compagnon de route.

Avec Lui, vous pouvez parler; vous pouvez vous confier à Lui, vous adresser à Lui avec affection et confiance. Jésus est mort sur la Croix directement par amour pour nous ! Faites un pacte d’amitié avec Jésus et ne le rompez jamais ! Dans toutes les situations de vote vie, tournez-vous vers l’Ami Divin, présent en nous avec sa “Grâce” présent avec nous et en nous dans l’Eucharistie.

3. Jésus nous attend !

La vie, longue ou brève, est un voyage vers le Paradis ; c’est là qu’est notre patrie ; c’est là qu’est notre vraie demeure ; là que nous avons rendez-vous !

Jésus nous attend au Paradis ! N’ oubliez jamais cette suprême et réconfortante vérité. Et la Communion, qu’est-elle sinon une anticipation du Paradis ? En effet, dans l’Eucharistie, c’est le même Jésus qui nous attend et que nous rencontrerons un jour ouvertement dans les cieux.

Recevez souvent Jésus pour ne jamais oublier le Paradis, pour être toujours en marche vers la maison du Père céleste et avoir déjà un avant-goût du Paradis !

Très chers petits, je conclus en vous disant, garçons et filles, de demeurer dignes de Jésus que vous recevez ! Soyez innocents et généreux ! Efforcez-vous de rendre la vie belle à tous avec l’obéissance, avec la gentillesse, avec la bonne éducation ! Le secret de la joie est la bonté !


Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Yepp! Si vous voulez nous contacter