Ma paroisse numérique

  • -

Ma paroisse numérique

Deux constatations :

Le numérique envahit peu à peu notre environnement.

“La numérisation est la conversion des informations d’un support (texte, image, audio, vidéo) ou d’un signal électrique en données numériques que des dispositifs informatiques ou d’électronique numérique pourront traiter”. (Définition donnée par Wikipédia,)

Le numérique ajouté à internet devient un formidable moyen de communication. Ainsi beaucoup d’informations circulent sur le net : courrier, journaux, impôts, allocations familiales, laboratoires
d’analyses, etc..! Et même les paroisses, le diocèse, le Vatican y sont présents .

Le nombre de prêtres en activité baisse continuellement.

Leurs missions, commissions ne diminuent pas. Par conséquent, chacun d’eux se trouve en charge de multiples activités. Ainsi dans notre doyenné avons-nous deux curés pour 4 paroisses, soit 13 clochers, et plus en été. Ils n’ont plus les moyens d’assurer leur ministère à la manière que les plus anciens d’entre nous ont connue. Et c’est là, que le numérique peut intervenir pour les aider dans leur tâche. Les sites des paroisses assurent plusieurs fonctions : servir de lien (on peut y lire les dernières nouvelles de la paroisse, du diocèse, de la chrétienté, les horaires de messes sont régulièrement mis à jour par l’intermédiaire de Mess’Info. On peut écrire aux responsables par le moyen d’un contact); servir de lieu d’inscription pour les sacrements (baptême, communion, confirmation mariage…) et éventuellement pour d’autres événements; servir de base de données pour les chants et les ordinaires de messes, (et même pour certaines mélodies).

Bien sûr, on me rétorquera que pour avoir accès au site, il faut avoir les moyens et/ou les compétences. Je constate, en fonction des abonnements au site, que les ordinateurs ne sont pas si rares qu’on veut bien le dire. Et il existe les smartphones, très prisés par les jeunes. Quant aux compétences, elles ne sont pas le privilège de l’âge!

Bien sûr, la numérisation n’est qu’un moyen. Elle procure une économie de temps et d’argent. Elle ne remplacera pas le contact personnel qui reste le meilleur “moyen d’aller vers l’autre”. Mais, au lieu de pleurer sur un passé qui semble bien révolu, pensons à l’avenir de l’Eglise, à nos enfants et petits-enfants. .JC HERVE

 


Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Yepp! Si vous voulez nous contacter