Quand on proclame l’évangile, c’est le Christ qui parle

  • -

Quand on proclame l’évangile, c’est le Christ qui parle

Au moment de la proclamation de l’Évangile pendant la messe, « c’est le Christ qui nous parle, là. Et c’est pourquoi nous sommes attentifs, parce que c’est un colloque direct. C’est le Seigneur qui nous parle », a expliqué le pape François. Et « en participant à la messe, nous devons lui donner une réponse. Nous écoutons l’Évangile et nous devons donner une réponse dans notre vie ».

Le pape a poursuivi son cycle de catéchèses sur la messe, en abordant le thème de l’Évangile et de l’homélie, lors de l’audience de ce mercredi 7 février 2018, dans la Salle Paul VI du Vatican.

Il a aussi lancé un appel pour la Journée mondiale de prière et de réflexion contre la traite, jeudi 8 février 2018, pour la XXIIIème édition des Jeux olympique d’hiver qui s’ouvriront ce vendredi 9 février 2018 à PyeongChang en Corée du sud, et pour la Journée mondiale du Malade.

“que l’homélie soit « bien préparée » et qu’elle soit « brève, brève », qu’elle ne dépasse pas « dix minutes” François
Quant à l’homélie, a poursuivi le pape, elle poursuit le dialogue entamé avec l’Évangile « afin qu’il trouve son accomplissement dans la vie. L’exégèse authentique de l’Évangile c’est notre vie sainte ! ». L’homélie, comme la Parole du Seigneur, « termine sa course en se faisant chair en nous, en se traduisant dans les œuvres ». Et de conclure, en conseillant aux prédicateurs : que l’homélie soit « bien préparée » et qu’elle soit « brève, brève », qu’elle ne dépasse pas « dix minutes ».

Catéchèse sur la liturgie de la Parole . Texte de la Catéchèse : Chers frères et sœurs

Selon l’agence ZENIT


Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Yepp! Si vous voulez nous contacter